Approches transversales

Genre

Dans le respect des garanties de Cancun et les principes généraux REDD+ de la RDC, les programmes financés par le FONAREDD prennent en compte l’aspect genre dans la participation intégrale et effective des parties prenantes à plusieurs niveaux.

L’évaluation du niveau d’intégration de la dimension genre dans les programmes du FONAREDD se fait à travers une analyse annuelle. Il est pourtant à noter que le suivi de l’aspect genre se déroule en continue auprès des agences de mise en œuvre afin de soutenir leur effort. A cet égard, en 2021, le SE du FONAREDD a produit et validé plusieurs notes pour renforcer l’intégrations de l’aspect genre dans son portefeuille; une note sommaire des enjeux de l’intégration de la dimension genre par rapport aux piliers REDD+, une note d’orientation pour le SE FONAREDD, ainsi qu’une note d’orientation pour les Agences d’Exécution. Un nouveau canevas d’une stratégie et plan d’action genre a également été produit et partagé avec les agences de mise en œuvre. Plusieurs ateliers ont ensuite eu lieu avec les agences de mise en œuvre afin de présenter ces matériaux et guider les prochaines étapes.

L’analyse annuelle se focalise sur quatre aspects du cycle programmatique et le niveau d’achèvement pour chaque programme, notamment le contexte lié à la préparation du programme, sa mise en œuvre, le suivi évaluation et le budget dédié à cette dimension.

L’analyse annuelle inclue également de principales recommandations du SE FONAREDD aux agences de mise en œuvre afin de renforcer leur travail et répondre aux défis signalés liés à l’intégration de la dimension genre :

  • Premièrement, il est recommandé d’établir et mettre en œuvre des plans d’actions genre pour chaque programme. Certains des programmes ont déjà effectué ce travail, alors que la rédaction des plans est en cours au sein des autres. Il sera important de faire le suivi auprès des agences afin d’assurer la rédaction, mise en œuvre et la budgétisation de ces plans.
  • Deuxièmement, il est recommandé de renforcer le travail de suivi évaluation des programmes, notamment pour augmenter le nombre et la qualité des indicateurs désagrégé par sexe. La collecte de données sur le nombre de bénéficiaires devrait également être désagrégés par sexe, ainsi que pour les taux de participation dans les activités et de prise de décision dans les structures de gouvernance du programme et les structures locales. Un suivi étroit auprès des agences de mise en œuvre est nécessaire à cet effet.
  • Finalement, il est recommandé aux agences – si leurs procédures le permettent – d’associer une organisation féminine comme membre à part entière dans le COPIL des programmes afin de renforcer leur gouvernance et faire avancer l’autonomisation de la femme.

Sauvegardes sociales et environnementales

Dans le cadre du financement des programmes du FONAREDD, le respect et la prise en compte des aspects de sauvegardes sont de mise. Tous les programmes financés mettent en œuvre les activités en respectant les standards nationaux REDD+ et s’inspirent des instruments des sauvegardes du Fonds et de la Loi Cadre sur l’environnement de 2011.

Au cours de l’année 2021, le SE FONAREDD a accompagné le Ministère de l’Environnement et Développement Durable à remplir les quatre conditions de « Développement d’un Système d’Information des Sauvegardes » imposées par la Convention Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique (CCNUCC) pour bénéficier des paiements basés sur les résultats.

A ce jour, la RDC remplie toutes les conditions pouvant luis permettre de présenter sa manifestation d’intérêt sur la province de la Tshuapa par rapport à l’incitative LEAF. Ces conditions se résument comme suit :

  1. Développement d’une Stratégie Nationale REDD+ ;
  2. Présentation d’un Niveau de Référence des Forêts (NRF) ;
  3. Développement d’un Système de Surveillance des Forêt (SNSF), et
  4. Développement d’un Système d’Information des Sauvegardes (SIS).

L’atteinte de la quatrième condition a été facilitée grâce aux appuis financiers et techniques du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). La proposition de SIS a été soumise à un processus d’examen et de retour d’information avec toutes les parties prenantes du secteur de l’environnement et certains partenaires financiers.

Le 12 avril 2021, un atelier national de validation a été organisé pour le couronnement de ce travail avec toutes les parties prenantes. Il a été réalisé de manière participative et inclusive par rapport au Système d’Information des Sauvegardes environnementales et sociales de la RDC, son Premier Résumé d’Information, ainsi que son site web et sa base de données.

Du côté des programmes, les efforts continuent à être mis en œuvre par rapport à la prise en compte des aspects des sauvegardes comme tel que repris dans le rapport consolidé. Pour plus de détails sur les sauvegardes, consultez le rapport annuel 2021 du FONAREDD.

Gestion des risques

Le FONAREDD a développé une matrice de gestion des risques à deux niveaux : une première au niveau du Plan d’Investissement et ses différents objectifs, et une seconde au niveau du mandat et des objectifs du Fonds.

La première matrice a été développée en 2016/2017 de manière participative et donné lieu à (i) l’identification des actions d’atténuation clé qui ont été intégrées dans les différents programmes sectoriels et provinciaux ; (ii) les risques résiduels ont été intégrés dans les matrices de risques des différents projets et programmes. La revue et mise à jour de cette matrice a été initiée par le Secrétariat exécutif en 2021, avec pour but de déterminer la pertinence continue des risques identifiés en 2016/2017, si les mesures d’atténuation ont été bien appliquées et l’émergence de nouveaux risques au niveau des objectifs du Plan d’Investissement. Cette revue sera poursuivie avec l’appui d’un consultant externe, et tirera profit des leçons apprises lors des consultations tenues dans le cadre des négociations d’un nouveau partenariat entre la RDC et CAFI.

La deuxième matrice, plus opérationnelle, avait identifié en 2018 un nombre de risques pour l’année 2019. Cette matrice a, par la suite, été mise à jour dans chaque rapport annuel du Fonds. La version mise à jour relative à l’année 2021 se trouve ci-dessous et reflète les risques auquel le FONAREDD a fait face pendant l’année passée.

Pour plus de détails sur la gestion des risques, consultez le rapport annuel 2021 du FONAREDD.

close

Recevez chaque trimestre notre bulletin d'informations en vous abonnant a notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.