ECHOS DES PIREDD

(8ème) réunion du Comité de Pilotage du Projet Intégré REDD+ de la Province de Kwilu (PIREDD-KWILU)

Le Secrétariat Exécutif National du Fonds National REDD de la République Démocratique du Congo (FONAREDD) a pris part à la huitième (8ème) réunion du Comité de Pilotage du Projet Intégré REDD+ de la Province de Kwilu (PIREDD-KWILU) tenue à Bandundu-Ville le 25 Avril 2024. Pour rappel, le PIREDD Kwilu est mis en œuvre par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA). Cette réunion était présidée par le Gouverneur de Province, Son Excellence Monsieur Félicien KIWAY MUADI, sur deux points essentiels : (1) présentation du Rapport d’Activité 2023 et (2) présentation du Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) 2024 avec addendum et augmentation supplémentaire des Fonds de la JICA.

Pour l’année 2023, les activités réalisées se résument en 85 cartes participatives de PSAT élaborées et validées, 4 Groupe de travail organisés, 100 Services techniques mobilisés de manière cumulative, 7 réunions du COPIL organisés, 971 Ha avec les CLD, 273 Ha avec les fermiers, au total 4223 Ha d’Agroforesterie depuis 2019., Protection des lambeaux forestiers dans 85 villages, 18 729 Ha des mises en défens dans le PSAT, Préparation de 15 CLD au système de carbonisation dans les villages de RN1, 62 PSAT validés et 85 dont les cartes participatives validées de manière cumulative, 529 émissions diffusées en 2023 et 1 078 émissions diffusées de manière cumulative, 27 PGES au niveau village élaborés en 2023, ce qui donne au total 30 PGES réalisés soit 100%, MGP opérationnel.

Il est à noter qu’au courant de l’année 2023, ce projet était réalisé avec un ralentissement dû notamment au retard de décaissement de fonds liés à l’addendum, la réduction des ONGs partenaires, la suspension et report des activités d’agroforesterie, la suspension des paiements PSE, le report des activités de PPAT/PLAT, le retard de promulgation des lois foncière et Aménagement du Territoire et les dépenses cumulatives.

Ce projet intégré REDD+ avait bénéficié d’un co-financement initial de 4 M-USD du fonds CAFI/FONAREDD et 3,3 M-USD avec un supplément de 4,2 M-USD de la JICA après trois ans d’exécution. Etant retenu dans le cadre de la programmation rapide (Fast track) pour un financement supplémentaire de 5 M-USD du fonds CAFI/FONAREDD, sa mise œuvre inclura :

  • L’implication des autorités provinciales dans la sensibilisation des activités du projet en vue d’éradiquer les fausses rumeurs,
  • Tenir compte de l’agenda de la femme villageoise dans la sensibilisation en utilisant les MESSAGERS au niveau des villages
  • Le plan opérationnel d’exécution des activités au vu de temps restant
  • Proposition d’autres activités genre outre celles réservées à la journée de la femme
  • Renforcement des capacités du GTCRR en calcul du bénéfice-carbone et dotation en moyen de déplacement
  • Sécurisation des sites agroforestiers
  • Introduction des activités de la Biodiversité dans le PTBA 2024
  • Implication du CARG dans la sensibilisation des activités du projet en le dotant de moyen de déplacement
  • Prise en charge du personnel du projet PIREDD-Kwilu en cas d’accident par le projet PIREDD-KWILU.

Après cette réunion, la délégation du Secrétariat Exécutif du FONAREDD a effectué une descente conjointe sur terrain avec les autres parties prenantes (Equipe JICA, Membres du Gouvernement Provincial, Membres du CARG et le Représentant du Secrétariat Général du MEDD) pour s’imprégner des réalités de terrain et l’impact des investissements.

La visite de quelques sites (Nkutu, Kwaya, Bulungu2,  Mosango, Kakasa Nzundu, Camp Bulungu, et Langa) aux environs de la ville de Bandundu et Kikwit a suscité un enthousiasme dans le chef des communautés réunies en Comité Local de Développement (CLD) mais aussi a permis à la délégation de recueillir les plaintes et recommandations des communautés à l’occurrence : le besoin d’introduire d’autres cultures vivrières (Gnetum, Niébé, Soja et autres) pouvant permettre de faire face à la malnutrition qui sévit dans la région, la formation et l’introduction de l’apiculture dans les plantations d’Acacia et la formation sur le charbonnage durable.

L’autorité Provinciale tout en étant fière des réalisations et l’atteinte des objectifs du projet, a remercié vivement les partenaires financiers (CAFI et JICA) ; et n’a cessé d’exhortée ses administrés à s’approprier ce projet qui est le leur et que les partenaires de mise en œuvre n’ont que le rôle d’accompagnement. En Outre, elle a promis de mettre toute les batteries en marche et instruire les services sectoriels pour barrer la route aux ventes illicites et non contrôlées de terres sur les espaces où sont installées les plantations par les CLD.

Le Représentant Résident Adjoint de la JICA, a souligné le progrès réalisé malgré les difficultés rencontrées dont le phénomène Mobondo, ayant occasionné la suspension des activités du terrain et a salué les efforts des autorités provinciales qui ont permis d’établir la sécurité dans la Province. Il a demandé de privilégier les échanges entre les parties prenantes car la JICA continuera de soutenir le Projet PIREDD-KWILU et tout autre programme dans la Province du Kwilu relatif à la Conservation de la Nature.

 

 

 

Pour le Secrétaire Exécutif National du FONAREDD Monsieur Bavon N’SA MPTU ELIMA, au regard d’un relâchement qui se faisait déjà observé dans certains CLD, il a encouragé les communautés à ne pas lâcher prise, et qu’au-delà de l’appropriation il va falloir bien entretenir les investissements car son institution ménagera encore plus d’efforts pour décrocher des fonds à canaliser vers les communautés afin d’améliorer les conditions socio-économiques tout en réduisant la pression sur les écosystèmes forestiers.

Post Views: 44